Recevez nos promotions!




le livre numérique intelligent: Le petit prince,St exupéry le livre numérique intelligent: Le petit prince,St exupéry le livre numérique intelligent: Le petit prince,St exupéry le livre numérique intelligent: Le petit prince,St exupéry

Ecouter et lire le chat noir.


Page 13 à 16.

Highslide JS
Heading for the first image.
Highslide JS
Heading for the second image.
Highslide JS
Heading for the second image.
Highslide JS
Heading for the four image.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Avant..                                     Suivant

Edgar Allan Poe : Biographie.


1809 - 1849 Nationalité : américaine.

Edgar Allan Poe est né à Boston en 1809. Ayant perdu très jeune ses parents, un couple de comédien tuberculeux, Poe fut violemment

atteint par le décès de sa mère ; son oeuvre, comme sa vie, resta marquée par l'idée de la mort. Edgar avait deux ans quand Frances Allen, femme

d'un riche négociant venu d'Ecosse, l'adopta. C'est à Londres, de 1816 à 1825, qu'il fit ses études. De retour à Richemond, il écrivit ses premiers vers pour son

premier amour, Helen, la mère d'un camarade, vouée elle aussi à une mort précoce. En 1826, il entama des études à l'Université de Virginie,

qu'il quitta en 1827 à la suite d'une querelle avec M. Allen. Livré à lui-même, il publia (à compte d'auteur) Tamerlan et autres poèmes

(1827) où il représente l'empereur mongol comme un proscrit. La même année, il s'engage dans l'armée. Envoyé dans l'île de Sullivan, il y compose

Le Scarabée d'or (The Gold Bug, 1843), où il donne libre cours à son goût pour la cryphgraphie.

A la mort de sa mère adoptive, en 1829, Poe se réconcilie avec M. Allen, qui le fait entrer à West Point. Il écrit alors de nombreux poèmes. Après ce

séjour à l'Académie militaire, Poe s'installe à Baltimore chez sa tante, Maria Cleam, dont il épouse la très jeune fille, Virginia. Ces années (1831-1833)

correspondent à une période d'extrème dénuement, mais Poe n'en continue pas moins d'écrire. Il entre ensuite au Southern Literary Messenger.

En 1837, il fut congédié pour éthylisme.

C'est à New York qu'il achève Les Aventures de Gordon Pym, oeuvre où le réalisme fantastique conduit à une rhétorique du rêve et

dont s'inspireront Conrad et Jules Verne. En 1839, il édite ses Contes (Tales of the Grotesque and Arabesque) et

crée son propre journal : Pen. Les journaux se disputent sa collaboration. Bien qu'en 1845, il fut propriétaire du Broadway Journal, il ne bénéficia jamais

d'une vie matérielle indépendante à cause de son alcoolisme. Après avoir publié de nombreux contes, il meurt à Baltimore en 1849